L’enseignement de la danse se structure autour de trois composantes fondamentales, artistique, culturelle, technique et méthodologique. Elles sont respectivement les composantes du faire, des savoirs, et des savoirs-faire. Elles agissent en constante interaction.
L’enseignement de la danse prend appui pour l’ensemble du cursus, sur un programme progressif et évolutif. Cette évolution a pour objectifs :

d’acquérir, d’approfondir et d’affiner des compétences techniques et théoriques ; d’élargir progressivement l’appréhension de la danse en la nourrissant d’éléments empruntés à d’autres domaines de l’art et de la pensée.
Cet enseignement permet aux élèves d’explorer la diversité des notions, de découvrir une autre appréhension du corps que celle mise en oeuvre dans l’éducation physique et sportive, de la situer en relation à des références culturelles, historiques, philosophiques…

Les danses se fondent soit sur un ensemble défini de mouvements dénués de signification propre, comme souvent dans le ballet ou les danses folkloriques européennes, soit sur une gestuelle inspirée par une symbolique laïque ou religieuse, tendant parfois vers une sorte de mime ou de pantomime, comme dans de nombreuses danses asiatiques.
Parfois elle vise à entraîner la transe. Selon les danses, les peuples et les époques où elles sont ou ont été exécutées, la danse a des motifs distincts et des façons différentes de se pratiquer, très révélatrices du mode de vie et de la société.

Dans son acception la plus générale, la danse est l’art de mouvoir le corps humain selon un certain accord entre l’espace et le temps, accord rendu perceptible grâce au rythme et à la composition chorégraphique.
La danse est un art corporel constitué d’une suite de mouvements ordonnés, souvent rythmés par de la musique (chant et/ou instrument).

La danse peut être un art, un rituel ou un divertissement. Elle exprime des idées et des émotions ou raconte une histoire. La danse a en général un rapport direct dans l’histoire avec les autres arts (musique, peinture, sculpture, etc).

Le corps peut réaliser toutes sortes d’actions comme tourner, se courber, s’étirer, ou sauter. En les combinant selon des dynamiques variées, on peut inventer une infinité de mouvements différents. Le corps passe à l’état d’objet, il sert a exprimer les émotions du danseur à travers ses mouvements, l’art devient le maître du corps.

Event Timeslots (2)

Vendredi
-
Ados - Salle des charmes

Vendredi
-
Adultes - Salle des charmes